événements

Quelques résumés des conférences EUDEC Paris 2017

Kinou, Emmanuelle et Marie étaient à la conférence EUDEC à Paris cet été et vous font quelques retours sur les riches réflexions qu’elles y ont trouvées et sur les avancées du mouvement EUDEC France.

Le mouvement EUDEC France s’est réuni à plusieurs reprises, pour son AG mais également pour réfléchir à sa raison d’être et à ses actions pour les trois prochaines années. Nous avons perfectionné son fonctionnement autour de 4 pôles : le pôle action politique, le pôle visibilité, le pôle gouvernance et le pôle soutien aux écoles. Notre but est à la fois de donner à connaître le mouvement des écoles démocratiques, de soutenir les projets et écoles ouvertes en France, de créer un modèle de gouvernance au sein d’EUDEC qui puisse devenir un exemple, et de continuer à alimenter la réflexion sur l’éducation en France.

Pour plus d’informations sur EUDEC France, vous pouvez consulter (et éventuellement vous abonner) à la newsletter : http://www.eudec.fr/

 

Jean-Pierre LEPRI, Pourquoi faudrait-il éduquer ?

JPL a travaillé pendant 50 ans pour l’éducation nationale, parcourant les chemins horizontaux et verticaux de cette institution (en étant instituteur en France, dans différents contextes, et dans d’autres pays du monde, en tant qu’inspecteur, directeur, conseiller ministériel, etc).

Depuis 2007, il s’interroge sur la notion même d’éducation et sur le fonctionnement de l’apprentissage.

Commençons d’abord avec lui par nous interroger sur le sens, l’histoire et l’étymologie du mot « éducation ». « Éducation » vient du latin « ducere » qui veut dire « conduire », et il s’applique en premier lieu aux enfants. Quand nous parlons d’éduquer nos enfants, nous parlons de les diriger, par notre volonté, quelque part (comme les « aqueducs » contiennent et dirigent l’eau où l’on souhaite qu’elle aille). Autant dire que « guider » quelqu’un n’est ni plus ni moins une autre manière, plus douce dans la forme, de le diriger (le concept de « guidance », utilisé notamment par Céline Alvarez, renvoie également à cette intention d’orienter dans une direction). Jusqu’au 18ème siècle, le mot « éduquer » avait le sens de « nourrir » et il était réservé aux… vers à soi ! Quant au terme « élève », je ne sais pas comment on oublie qu’il est de la même famille qu’ « élever » et « élevage » et que cela se rapporte encore aujourd’hui aux animaux destinés à être mangés…

Pourquoi voulons-nous éduquer ?

Peut-être parce qu’on ne sait pas trop faire autre chose…

Parce qu’on souhaite le bien de notre enfant ? Mais qu’est-ce qui m’autoriserait à décider de ce qui est bien pour autrui ? Puis-je vraiment le savoir ?

Faisons maintenant une petite expérience : prenez un papier. Écrivez dessus tout ce que vous souhaitez pour votre enfant. Et appliquez-le à vous.

N’est-ce pas à 99% des choses que vous voulez POUR VOUS ?

Pourquoi alors passer par ce détour pour obtenir ce que nous voulons pour nous ? Pourquoi ne pas commencer par le faire pour moi ? Les autres autour de moi pourront apprendre de moi en me voyant faire.

Quoi qu’il en soit, et même s’il existe des éducations plus douces que d’autres (dans les « free school » en Angleterre, les jeunes sont traités comme à l’armée et ils ont de très bons résultats scolaires), l’éducation est motivée avant tout par ce qu’on souhaite pour soi.

Jean-Pierre Lepri, après avoir réfléchi pendant 50 ans pour changer l’éducation, se pose aujourd’hui la question suivante : Pourquoi faudrait-il éduquer ?

Il est quand même sidérant que tout le monde se demande COMMENT éduquer mais que personne ne se demande POURQUOI : comment savoir quel « comment » est le meilleur si on ne connaît pas le « pourquoi » ?

L’éducation est quelque chose d’assez récent à l’échelle de l’histoire de l’humanité et n’est pas pratiquée partout dans le monde. Nombre de populations n’éduquent pas leurs enfant. Et ils ne deviennent pas des légumes ! Ils apprennent tout ce qu’ils ont besoin pour vivre dans leur environnement. Ils apprennent par imitation et observation, comme on le fait tous en venant au monde pour apprendre notre langue, pour apprendre à marcher et pour toutes les compétences que l’on doit apprendre lorsqu’on est bébé. Personne ne nous donne des cours pour apprendre comment mettre sa cuillère dans sa bouche. Personne ne nous expliquer comment mettre un pied devant l’autre. Personne ne nous enseigne le vocabulaire des objets de notre maison…

J’apprends TOUJOURS seul ; personne ne peut le faire à ma place. Et même si on parle maintenant d’ apprendre à apprendre, personne d’autre que moi ne peut apprendre à apprendre ! Si nous avions besoin d’éducation pour apprendre, qui aurait éduqué le premier éducateur ? En fait, j’apprends TOUT SEUL DES AUTRES. Et le terme « apprentissage autonome » est une tautologie qui en dit long sur notre méconnaissance théorique de l’apprentissage, alors que notre connaissance pratique nous dit bien que nous n’apprenons réellement que ce que nous voulons/ce qui nous intéresse. Pourquoi ? parce que nous avons été habitués à ce que « éduquer » et « apprendre » soient les deux faces de la même médaille. Je pense que l’on s’accordera tous à dire, comme nous le rappelle Jean-Pierre Lepri, qu’il y a beaucoup de choses que l’on a appris sans avoir été éduqué à cela et inversement, beaucoup de choses nous ont été « éduquées » et que l’on n’a pas apprises…

Jean-Pierre Lepri nous invite par ses réflexions à réfléchir, non pas à une éducation alternative mais une alternative à l’éducation. Personnellement, je vois les écoles démocratiques comme un lieu de non-éducation, pour le plus grand respect des individus que nous y fréquentons.

Marie Narjoux.

Quelques ouvrages de référence de Jean-Pierre Lepri :

– « Éducation » authentique, pourquoi ?, 2017.

La Fin de l’éducation, commencements…, 2013. (avec André Stern)

Lire se livre : Éclats de lire, 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s